Archives et Musée
de la Littérature
Bibliothèque Royale
(3eme étage)
4, blvd de l'Empereur
1000 Bruxelles
Belgique
Heures d'ouverture
Lu-Ve : 9h à 17h
Les AML seront fermés du 26 au 30/12/2016.

Avec le soutien de la

Une exposition de caricatures anti-allemandes

Le 20 avril 1916, Maurice Maeterlinck se trouve à Nice, au Palais de la Jetée, où il participe à l’inauguration d’une exposition patriotique de caricatures anti-allemandes de Louis Raemaekers. C’est ce moment qu’immortalise la photographie ci-dessous, qui a servi comme carte postale.

Né en 1869 aux Pays-Bas, Louis Raemaekers publie dès l’été 1914, des caricatures engagées dans le quotidien amstellodamois, De Telegraaf. Ses prises de position résolument anti-germaniques se traduisent par de féroces caricatures de l’ennemi, qui en viennent à mettre en danger les relations entre l’Allemagne et le Pays-Bas, pays neutre que Raemaekers souhaite voir entrer en guerre. Les autorités de son pays en viendront à essayer de limiter son activité mais nombre de ses dessins sont diffusés en France et en Allemagne. L’Angleterre, et en particulier la presse, le considère comme un bon diffuseur de la propagande alliée et décide de l’engager pour divers contrats. Ses dessins figurent même sur des paquets de cigarettes !

A Paris, il bénéficie aussi de relations protectrices et finit par être décoré de la Légion d’Honneur en février 1916. A partir de décembre 1915, des expositions de ses caricatures circulent en Grande-Bretagne, en France, en Irlande et même, à la fin de 1916, à New York et Boston. Une grande tournée américaine semble être organisée au début 1917.

La photo que contient nos archives a été prise dans le cadre de cette tournée d’expositions. Maurice Maeterlinck lui-même avait assumé comme mission patriotique de défendre la cause de son pays à l’étranger. On le retrouve en Italie, aux côtés de Jules Destrée, en Grande-Bretagne, en Espagne (voir à ce propos notre chronique de décembre 1914). Le texte de son allocution du 20 avril 1916 est à lire ici.