Archives et Musée
de la Littérature
Bibliothèque Royale
(3eme étage)
4, blvd de l'Empereur
1000 Bruxelles
Belgique
Heures d'ouverture
Lu-Ve : 9h à 17h

Avec le soutien de la
Pendant quatre ans, les AML vous font vivre au rythme de la Grande Guerre. Mois après mois, découvrez comment nos auteurs ont vécu le conflit et les traces qu’ils en ont laissées.
Une recherche ciblée 14-18 permet d’identifier les documents décrits dans la base de données des AML. Sous l’onglet « auteurs » se trouvent les écrivains pour qui les AML possèdent des archives en rapport avec la guerre.
Les AML ont édité plusieurs ouvrages en relation avec 14-18, dans diverses collections. Ils ont aussi participé au projet thématique Europeana 14-18 de valorisation numérique du patrimoine européen.
Les AML mettent leur savoir et leur savoir-faire au service des enseignants et de leurs élèves, par le biais de documentation pédagogique et de formations spécifiques.
Centre de recherche et de documentation littéraires et théâtrales de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les AML sont spécialisés dans la littérature belge de langue française mais pas seulement...

septembre 1915

Une haine qui nous replonge en pleine barbarie

Au début du mois de septembre, après 2 jours passés à Anvers, sa "pauvre ville natale !", Eekhoud rentre à Bruxelles, accompagné du "petit Georges" (Georges Goethals, son petit-neveu).

Votre affectionnée Elisabeth

Durant l’été 1915, Emile Verhaeren est à nouveau l’hôte des souverains belges. Il visite les tranchées avec le roi et, avec la reine, la villa l’Océan, l’hôpital où Elisabeth participe aux soins des blessés...

Lucien Laudy fonde Le Frondeur

Dans le journal qu’il tient depuis le début de la guerre, Lucien Laudy explique, le 29 août 1915, que la publication clandestine, Le Zievereer Excelsior, à laquelle il participait activement, ayant cessé de paraître, il a "résolu de continuer seul le petit journal satirique mais en en changeant le titre. Je lui donnerai le nom de Frondeur."