Archives et Musée
de la Littérature
Bibliothèque Royale
(3eme étage)
4, blvd de l'Empereur
1000 Bruxelles
Belgique
Heures d'ouverture
Lu-Ve : 9h à 17h

Avec le soutien de la
Si cette page ne s'affiche pas correctement, appuyer sur F5 (Refresh).

1 fiche trouvée pour Sara Huysmans [BE] (1897-1983)

[Dossier "ministère" : en lien avec la mise à la retraite de Lucien Christophe : 1]
[Textes de] Lucien CHRISTOPHE, Edmond VANDERCAMMEN, [correspondance de] William BOGAERT, J. de BORCHGRAVE D’ALTENA, Jacques BREUER, E. CEUPPENS, L[éo] COLLARD, Albéric COLLIN, M[arthe] CRICK-KUNZITGER, Lucien CHRISTOPHE, Victor DE GROUX, Paul DRESSE, Alexis DUMONT, Paul FIERENS, E[ugène] FLAGEY (père), Pierre HARMEL, Yvonne HERMAN, M[arcel] HICTER, Sara HUYSMANS, J[oseph]-M[arie] JADOT, Oscar JASPERS, A. JONKMANS, Em[ile] LANGUI, Gustave LEFEBVRE, Elie MARCUSE, Armand MARSICK, Carlo MASONI, Maurice MASSON, A.F. MATHYS, Gaston NICOLET, Michel PAQUOT, Léonce PION, Dora ROMMELAERE, H. STIELLEMANS, Fernand THON, [Henry] VALLOTON, André VAN HAL, Octave VAN MULDERS, Dom Ambroise WATELET, Max WINDERS
correspondance
MLT 02617
6 f. ; 40 lettres ; 2 copies de lettre ; 1 brouillon de lettre ; 13 cartes de visite + 1 env. ; 13 télégramme ; 10 cartons ; 1 carte postale ; 2 brouillons de discours ; formats divers
Français (version originale) - Néerlandais (version originale)
1 man. aut. de Lucien CHRISTOPHE intitulé "Maison des artistes" et "Résidence".
En avril 1956, L. C. prend sa retraite de directeur général des Beaux-Arts et Lettres ainsi que de conservateur du musée Constantin Meunier. Une lettre de 1955 du ministre Collard le lui signifie. On a ici de nombreuses lettres réagissant à l’événement avec remerciements et louanges. On a aussi deux brouillons de discours prononcés par L. C. à cette occasion. NB : s’est glissées ici deux lettres de L. C., de 1914, où il demande à l’administration que soient achetés des exemplaires de son recueil de poèmes : « Les Jeux et la flamme ». On a aussi une liste des subsides octroyés à divers écrivains et artistes aussi bien francophones que néerlandophones.